Vrksasana, tradition et pratique

Vrksa = arbre

Asana = l’assise, posture, attitude, manière d’être.

Vrksasana fait référence à l’arbre qui émerge des trésors de la légende du barattage de la mer de lait : Kalpavriksa. Il parfume le monde, et nous nourrit de sa respiration. Il est indispensable à la vie. Il symbolise l’arbre végétal avec ces racines profondes, fermes et solides, ces branches qui s’épanouissent, s’élèvent dans l’espace et le tronc qui unit ses racines et ses branches.

Dans la pratique, c’est une posture qui favorise l’équilibre, la stabilité et la concentration.

1) Appui des pieds et position des jambes :

La jambe d’appui est celle que l’on retrouve dans la posture de Tadasana :

  • le poids du corps est réparti sur le talon, bord externe du pied, métatarses du petit et du gros orteils, (tripode du pied)
  • le genou, la rotule remontent vers la cuisse,
  • la face avant de la cuisse absorbée vers le fémur,
  • la face interne de la cuisse repousse le pied posé contre elle,
  • le muscle moyen fessier est ferme.

La jambe pliée est celle que l’on retrouve dans la posture de Baddha konasana :

  • le pied repousse la cuisse,
  • les orteils pointent vers le sol,
  • le fessier descend vers le sol et rentre vers l’avant,
  • l’aine s’élargit, se déplisse,
  • la face interne de la cuisse s’étire depuis l’aine jusqu’au genou,
  • le genou recule, se dirige vers l’arrière,
  • la face avant de la cuisse roule de l’intérieur vers l’extérieur.

L’action de la jambe pliée est aussi celle que l’on retrouve dans d’autres postures comme Virabhadrasana 2 ou Utthita Parsvakonasana.

2) De dos, de face ou de profil, jouez avec le mur :

  • Essayez dos au mur ou face au mur, pour trouver l’équilibre mais aussi ajuster les actions de la jambe pliée : fessier, face interne de la cuisse et genou.
  • De profil avec les bras tendus : pour vous guider dans l’allongement et l’étirement en partant de la taille vers l’aisselle, le coude tendu jusqu’au bout des doigts. Créez de l’espace, de la distance entre votre bassin et votre cage thoracique. Devenez long et grand.
  • Le mur devient votre guide et votre guru.

3) Position des bras et des mains :

  • Namaskarasana : mains jointes devant la poitrine, coudes vers le bas, face interne des bras monte, face externe des bras descend.
  • Urdhva Namaskarasana : bras levés au-dessus de la tête et étirés jusqu’au bout des doigts.

Dans la littérature, le livre de BKS Iyengar, L’arbre du yoga, fait correspondre les 8 étapes du yoga avec la vie de l’arbre : sa croissance et son cycle.

  • racines / yama : la conduite morale vis à vis des autres
  • tronc / niyama : les règles de conduite individuelle
  • branches / asanas : la pratique des postures
  • feuilles / pranayama : les techniques de souffle, de respiration
  • écorce / pratyahara : le contrôle des sens, intériorité
  • sève / dharana : la concentration
  • fleurs / dhyana : la méditation
  • fruits / samadhi : l’absorption dans l’infini

Bonne pratique et laissez respirer votre arbre intérieur.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑